Combattre au sabre : le guide complet pour débuter

Combattre au sabre : le guide complet - kendo, sport chanbara, arnis, escrime

Les modèles forgent notre détermination à toujours progresser, se dépasser, aller de l’avant. Nos héros sont d’abord les champions de notre discipline, avec qui l’on espère pouvoir rivaliser un jour. Mais ce sont aussi des figures mythiques comme les samouraïs et les moines shaolin qui nous influencent, particulièrement au plus jeune âge. Exalté, on s’imagine bataillant avec grâce, puissance et une maîtrise parfaite contre des hordes d’attaquants féroces. Mais pour pouvoir se mettre réellement dans la peau de ces combattants hors pair, encore faut-il maîtriser un détail critique : le combat au sabre.

Non, vous n’êtes pas le seul à avoir caressé l’idée de manier le sabre avec la technique redoutable de Miyamoto Musahi et l’agilité surhumaine d’Obiwan Kenobi ! Il n’est pas trop tard pour que vous preniez les choses en main et débutiez votre apprentissage du maniement du sabre.
Par où commencer ? Suivez notre guide complet.

Combat au sabre : se former avec un art martial

Combat au sabre en forêt
Combat au sabre en forêt (crédit : TavenerScholar/deviantart)

En réalité, dans de nombreux arts martiaux, l’entrainement aux armes (notamment avec un sabre) existe, mais n’est généralement pas l’objet central de l’enseignement – en Aikido ou Kung-Fu Wushu par exemple.

On compte globalement deux méthodes (fondamentalement complémentaires) pour être formé au combat au sabre :

  • La première est d’étudier et de répéter des séries prédéterminées de mouvements, pratiqués seul ou à deux (ex: kata, taolu). Cette partie est très importante car elle apporte les fondamentaux techniques indispensables au bon maniement du sabre.
  • La seconde méthode consiste à pratiquer des assauts libres. Ils peuvent toutefois se révéler dangereux s’ils ne sont pas réalisés avec prudence/application et en portant les protections adaptées.

Par ailleurs, même si c’est l’aspect sportif et ludique de la pratique du sabre qui vous attire, demandez-vous sérieusement s’il n’est pas souhaitable de démarrer un art martial où il est possible de s’imprégner de toute la philosophie sous-jacente.

Trêve de plaisanteries, voici les quatre arts martiaux que vous devez absolument regarder de près si vous désirez apprendre à combattre au sabre.

Kendo

Kendo, art martial japonais d'escrime au sabre
Kendo, escrime au sabre (credit : thoughtless4ever/deviantART)

Le Kendo est un art martial d’escrime au sabre qui tire ses racines du kenjutsu traditionnel, pratiqué à l’époque du Japon féodal par les samouraïs. Les pratiquants portent une armure protectrice et utilisent un sabre fait de lames de bambou appelé shinai, bien plus adapté à la pratique de l’entrainement (et moins dangereux) qu’un véritable katana.

Les règles sont les suivantes : au cours d’un combat, les opposants doivent marquer deux points (chaque point correspond à une touche effectuée sur une surface bien définie de l’armure adversaire) dans un laps de temps de 5 minutes. Au sein d’une école de Kendo, vous apprendrez dans un premier temps les mouvements et les gardes de bases, avant de pratiquer assidument les kata, jusqu’à ce que vous ayez suffisamment de maîtrise pour participer à des assauts libres.

Extrêmement populaire au Japon (plus de 1,5 million de kendōka), le Kendo est aujourd’hui un sport reconnu internationalement, avec notamment des championnats du monde organisés tous les trois ans.

  • Regardez cette incroyable vidéo d’un combat de Kendo filmé avec une caméra à très haute vitesse.
  • Plus d’informations sur le Kendo.

Sport Chanbara

Sport Chanbara : combat au sabre moderne, efficace et explosif
Sport Chanbara : combat au sabre moderne, efficace et explosif (credit : International Sports Chanbara Association)

Au début des années 70, un groupe d’escrimeurs japonais expérimentés, conscient de la pratique traditionnelle et codifiée du Kendo, décida d’inventer un nouveau style de combat au sabre, dans le but d’aboutir à une discipline bien plus moderne, réaliste et attrayante pour les jeunes générations. Le Sport Chanbara est le fruit de cette initiative.

La première différence majeure concerne l’équipement. Ainsi, non pas une mais plusieurs armes sont autorisées (sabres court et long, lance, bâton, couteau). On note que pour être valides, les armes doivent être faites de matériaux flexibles en plastique ou à base de mousse, prévenant toute blessure. De fait, les protections nécessaires sont réduites : seul le port d’un casque est requis.

Ensuite, les règles de combat gagnent en souplesse : toute attaque permettant de défaire son adversaire est autorisée. Cette liberté dans l’échange rend le Sport Chanbara spectaculaire et sa pratique accessible, même pour les débutants.
Ai-je précisé qu’il est possible d’utiliser deux armes à la fois ? Ou encore que les combats de groupes sont autorisés ?

Ces évolutions par rapport au traditionnel Kendo ont un prix. Discipline, perfection dans l’exécution, spiritualité et développement personnel sont autant d’aspects moins au cœur de la pratique du Sport Chanbara.

Arnis (alias Kali ou Eskrima)

Arnis, Kali, Eskrima : entrainement - art martial philipin
Arnis : simplicité et efficacité maximale (crédit : Kent Vives)

L’Arnis est un art martial philippin centré sur l’apprentissage du combat au bâton et à l’arme blanche. Il y a de nombreux styles différents d’Arnis enseignés à travers le monde, mais tous ont gardé pour pilier la même philosophie : simplicité et efficacité maximale.
Les pratiquants sont encouragés à attaquer dès que possible plutôt que de perdre trop de temps à mettre au point des tactiques complexes. En conséquence, cela donne lieu à des échanges très intenses !

Au niveau de l’équipement, le casque rembourré est généralement l’unique protection portée pour éviter les blessures. Enfin, même si de nombreuses armes peuvent être utilisées – bâtons, armes blanches (sabre, hallebarde, lance, etc.), armes flexibles (nunchaku, tissus, fouet, .etc) – c’est le bâton classique en bois ou en bambou qui garde les faveurs des instructeurs.

Escrime

Escrime - sport de combat et discipline olympique
Escrime, sport de combat et discipline olympique (crédit : Fédération Internationale d’Escrime)

Comment décemment aborder la question du combat au sabre sans parler du plus connu des sports de combat modernes avec arme blanche ? L’Escrime est une discipline qui tire ses origines de l’évolution de la pratique de l’épée médiévale après l’apparition des armes à feu au XVè siècle. L’héritage le plus significatif concerne les trois armes utilisées – Fleuret, Sabre, Epée – qui n’ont pas l’apparence de sabres ou d’épées classiques mais sont au contraire bien plus proche de la Rapière utilisée à l’époque.

Les règles d’un combat/assaut dépendent de l’arme utilisée : la partie de l’arme avec laquelle vous pouvez marquer un point et les surfaces de touches valides changent. Néanmoins, on assiste dans tous les cas à des assauts rythmés par deux phases : une première phase d’attente tactique ou les escrimeurs font usage de feintes complexes, et une seconde phase d’attaque explosive où seuls les observateurs aguerris parviennent à identifier les points marqués avec vitesse et précision.

Fait intéressant, l’Escrime est l’un des rares sports olympiques à toujours avoir été au programme officiel depuis la résurection des jeux en 1896.

  • Regardez cette vidéo du match France-Italie en finale homme du tournoi épée des jeux olympiques de Beijing en 2008.
  • Apprenez-en davantage sur l’Escrime.

 

Cette liste est loin d’être exhaustive. Je pourrais aussi mentionner les disciplines suivantes : Yoseikan Budo, Katori Shinto Ryu, Iaido, Haidong Gumdo, Shinkendo ou encore Escrime Médiévale.

Vous disposez là des informations de base pour vous lancer dans l’apprentissage du combat au sabre avec l’art martial qui répond le mieux à vos attentes.
Charge à vous désormais de fournir les efforts nécessaires pour devenir un fin bretteur… ou au moins être capable de faire bon usage d’un parapluie en cas de danger !

Cette entrée a été publiée dans Arts martiaux, Entraînement and taguée , , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

3 Responses to Combattre au sabre : le guide complet pour débuter

  1. Pingback : Film d’Arts Martiaux : La Fureur de Vaincre avec Bruce Lee

  2. Gille dit :

    Pourquoi ne pas vous référer directement au kenjutsu plutôt que de passer par le kendo qui à été épuré pour des raisons de sécurité et de compétition ?
    Par exemple le Tenshin Shoden Katori Shinto Ryu (trésor national japonais) dont les techniques et stratégies qui nous proviennent de l’age d’or des compétences au combat des guerrier japonais aurait très bien pu faire l’affaire, la Kuruma Ryu aussi.

  3. Loic dit :

    Hello Gille, merci pour ton commentaire.
    Ta critique est justifiée, j’ai choisi des arts martiaux tournés vers la compétition… pour le grand nombre de clubs où on peut les pratiquer.
    Effectivement pour que cet article soit plus exhaustif, je devrais au moins intégrer le TSKSR !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>