Ce qu’il faut retenir des Championnats d’Europe de Taekwondo 2012

La crème du Taekwondo Européen s’est réunie ce weekend à Manchester pour l’édition 2012 de la compétition continentale. C’est l’heure du bilan, à la lumière des tendances et éléments relevés lors de l’étude des Championnats d’Europe de Taekwondo des quinze dernières années.

Aaron Cook en demi-finale des Championnats d'Europe de Taekwondo 2012
Aaron Cook en demi-finale (crédit : GB Taekwondo)

La Turquie joue toujours les premiers rôles

Avec sept médailles au compteur dont trois en or, la fédération turque confirme largement sa place dans les nations de tête. C’est toutefois insuffisant pour conserver la première place au tableau des médailles.

La France en tête !

Enorme performance de l’équipe de France : dix médailles (trois or, trois argent, quatre bronze) et la première place au classement des médailles chipée aux turques. C’est tout simplement la meilleure performance jamais réalisée par les Français dans cette compétition. Cela faisait dix ans qu’une nation n’avait pas atteint la dizaine de médailles gagnées – onze médailles remportées en 2002 par la Turquie (déjà au top).
Mon pronostic a donc été déjoué et la France renforce sa dynamique positive actuelle.
Saluons les trois Championnes d’Europe Floriane Liborio (-57 kg), Marlène Harnois (-62 kg) et Anne-Caroline Graffe (+73kg) qui ont largement contribué à ce succès.

Equipe de France Championne d'Europe avec 10 médailles
Equipe de France Championne d'Europe (crédit : GB Taekwondo)

Résultat historique pour la Grande Bretagne

La France n’est pas la seule à battre ses records. Les Anglais, déjà sur une tendance positive, ont remporté sept médailles. Un record pour cette fédération, tout comme sa quatrième place obtenue au tableau des médailles. Les résultats d’un groupe surmotivé pour une compétition jouée à domicile ? C’est en tous cas de bon augure pour les Jeux Olympiques qui se tiendront juste à 300 km de là, dans l’antre londonienne.
Aaron Cook, couronné en -80 kg n’a pas déçu. Félicitations également aux champions Lutalo Muhammad (-87 kg) et Michael Harvey (-63 kg). Jade Jones, espoir de médailles pour les jeux n’a pu faire mieux que la troisième place, comme en 2010.

Lutalo Muhammad (-80 kg) Champion d'Europe de Taekwondo 2012
Lutalo Muhammad champion en -80 kg (crédit : GB Taekwondo)

Mais aussi…

La Grèce, ramène quatre médailles, comme en 2010. L’Italie et les Pays-Bas, dans le même bateau avec deux médailles, peinent à rebondir. L’Espagne, perd encore des places au tableau des médailles. La Croatie, elle, confirme sa montée en puissance et sa très probable entrée dans le Top 10.

Résultats complets : voir le tableau des médailles des Championnats d’Europe de Taekwondo 2012.

Cette entrée a été publiée dans Arts martiaux, Résultats et Analyses and taguée , , , , , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

One Response to Ce qu’il faut retenir des Championnats d’Europe de Taekwondo 2012

  1. Pingback : Étude #3 : Championnats d’Europe de Taekwondo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>