Analyse de l’historique d’une compétition : prélude

Comme présenté dans ce billet, ma première analyse d’une série de compétitions va se porter sur les Championnats d’Europe Junior de Taekwondo des 15 dernières années. On parle de 8 compétitions, 37 nations référencées, 510 résultats enregistrés (décompte des médailles), et encore plus de 600 données “croisées” (rangs, moyennes, ratios, etc.).La quantité de données disponibles est importante, il faut donc faire le tri pour sélectionner celles qui ont le plus d’intérêt pour tous !

Médailles de Taekwondo - Or, argent, bronze
Or, argent, bronze... (crédit: tkdwales.com)

En prélude, je vous présente les informations-clés qui seront utilisées et réutilisées au fil des analyses.

  • Rang : les nations sont classées selon le nombre et la “couleur” des médailles obtenues par ordre décroissant. La “couleur” des médailles prévaut. Ainsi, un pays avec une seule médaille, mais une médaille d’or, sera mieux classé qu’un autre avec plus de médailles en argent et bronze – comme la Suisse et la Croatie en 2005.
    Par ailleurs, deux nations avec le même résultat disposent naturellement du même rang ex-aequo. C’est notamment pour cette raison que nous utiliserons la donnée Rang avec prudence. Considérons le championnat de 1999 où la Roumanie est classée dernière au rang 15 avec une médaille de bronze (les pays n’ayant aucune médaillé sont hors classement). Dans l’édition 2011, les résultats sont plus éclatés : l’Arménie et la Slovénie terminent au rang 23 avec un bilan identique d’une seule médaille de bronze. Si l’on ne prend pas garde, une telle distorsion pour un même résultat peut brouiller significativement la lecture de l’évolution des performances d’une fédération.
  • Total de points : pour le taekwondo, on considère par convention de la WTF que les médailles de bronze, d’argent et d’or valent respectivement 1, 4 et 7 points. Nous utiliserons le nombre de points pour établir des ratios avec d’autres données (voir un peu plus loin). En prenant uniquement en compte ce paramètre, on tombe cependant sur des écarts qui rendent l’interprétation difficile. Par exemple, entre 2005 et 2007 la France a multiplié son total de points par 43 !
  • Nombre de médailles : littéralement le nombre total de médailles obtenues pour une compétition. C’est la donnée que nous utiliserons le plus car placer un athlète sur le podium valide le “haut niveau” d’une fédération sur une catégorie. Par ailleurs, contrairement au nombre de points, calculé avec une pondération, le nombre de médailles varie d’une année sur l’autre dans des proportions généralement raisonnables (x10 contre x43 dans l’exemple “extrême” cité juste avant).
  • Nombre de points par médaille : si le nombre de médailles nous permet de suivre les nations qui restent dans l’élite, ce ratio  - calculé en divisant le nombre total de points par le nombre de médailles gagnées – nous permet d’identifier les nation les plus “efficaces”.
    En 2009 par exemple, les fédérations de Grèce et de Serbie ont toutes deux placé trois athlètes sur le podium. Cependant, la Grèce a obtenu une médaille d’argent et deux médailles de bronze contre trois médailles de bronze pour la Serbie. La Grèce dispose donc d’un ratio nombre de points / nombre de médailles de (1*4+2*1)/3 = 2, supérieur au ratio de 1 de la Serbie. En analysant ce ratio sur de longues périodes, on peut donc comparer la capacité des fédérations à non pas seulement disposer d’athlètes de premier plan, mais aussi à en faire des champions.

Sans étude sur laquelle s’appuyer pour l’instant, ces informations peuvent paraître bien abstraites. Néanmoins, ce billet servira de référence pour toutes les futures analyses. Je ne manquerai donc pas de le mettre à jour pour qu’il gagne en clarté et pertinence.

Cette entrée a été publiée dans Résultats et Analyses and taguée , , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

3 Responses to Analyse de l’historique d’une compétition : prélude

  1. Pingback : Etude n°1 : Championnats d’Europe Junior de Taekwondo » KO Podium

  2. Pingback : Maintenant sur KO podium, suivez graphiquement l’évolution des perfs de votre fédé » KO Podium

  3. Pingback : Étude #2: Championnats du Monde Junior de Taekwondo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>